عربي

WAAD réfute les allégations du Ministère de la Justice et considère l’appel du ministère à dissoudre la société l’activisme politique sape l’activisme politique.
Categary : French

| |
2017-03-13 07:39:50




Le Comité Central de la Société Nationale d’Action Démocratique (WAAD) a convenu une réunion extraordinaire le 8 mars pour discuter de la poursuite intentée par le Ministère de la Justice, des affaires islamiques et des dotations, devant le département administratif de la Cour civil pour « Dissoudre la société et liquider ses fonds en faveur de la trésorerie de l’Etat et de supporter toutes les dépens du défendeur.

 

La liste des allégations présentées par le ministère de la Justice contre WAAD comprend les suivantes : Commettre des « violations graves » en violant les lois, la Constitution et de la Charte nationale d’action du Royaume, y compris l’incitation à des actes de terrorisme et la promotion de la violence.

Compte tenu de ces allégations, nous précisions les points suivants :

1. La Société National d’Action Démocratique « WAAD » a été fondée sur une base solide fourni par la Charte Nationale d’Actions et a affirmé dans ses statuts que son travail et ses pratiques sont conformes à la Constitution, à la Charte Nationale d’Action et aux droits humains. WAADa été construit sur la base de la sensibilisation politique, et la construction d’une société civile acceptant le pluralisme politique et intellectuel régi par l’état de droit. 2. WAAD souligne son attachement à ses principes et à sa démarche pacifiques et démocratique, en respectant toutes les décisions judiciaires fondées sur les principes de justice. Depuis sa création le 10 Septembre 2001, WAAD adhère aux principes de liberté, de démocratie, de  droits de l’homme, de tolérance et de justice sociale et s’inspire de ces principes. WAAD suit des moyens pacifiques dans son activisme politique, condamnant la violence sous toutes ses formes, affirmant son attachement à une société civile démocratique moderne fondée sur l’égalité de citoyenne, la démocratie et les droite de l’homme, guidée par son document de mai 2016 intitulé » en 2012, WAAD a publié le document de « Non-violence » avec d’autre société d’opposition politique, ce que confirme la position de WAAD condamnant toutes formes et sources de violence et maintien notre position pour défendre les droits de nos concitoyens à pratiquer la liberté 3. WAAD a longtemps gravé les principes de justice et de réconciliation nationale dans sa littérature dès le début de sa création. Il s’agit par exemple de la proposition de réconciliation nationale au royaume de Bahreïn. Un document qui a été partagé avec les autorités et des organisateurs. 4. WAAD, avec les autres sociétés d’opposition politique a présenté sa liste de recommandation sur la résolution de la crise politique en cours. Cela inclut, par exemple, les recommandations des six sociétés d’opposition politique proposées en mars 2011, le Livre de Manama en octobre 2011 et les recommandations des organisations du Mouvement National Démocratique en mars 2012. En Outre, une liste d’autres documents Présentés au cours du Dialogue National de 2011 et des dialogues qui ont suivi en 2013 et 2014. Notre travail met toujours l’accent sur l’importance de résoudre la crise politique par la réconciliation nationale et un dialogue inclusif. 5. L’efficacité d’un system politique et même la force de l’Etat dépend de l’existence d’une opposition politique qui joue son rôle de critique constructive et pousse à une mise en œuvre correcte et équitable des politiques. C’est ce que WAAD s’efforce de faire depuis sa création, en le considérant comme l’un de ses devoirs patriotiques.   6. WAAD, en collaboration avec les organisations du Mouvement National Démocratique, a publié en janvier 2014 le « Document de la non-violence, appelant à un état d’égalité des citoyen, de respect des droits de l’homme, de démocratie, de justice sociale et d’unité nationale. 

Le Comité Central de la Société nationale d’action démocratique (WAAD) estime que les allégations du Ministère de la Justice sont infondées, incapable de résister aux faits. WAAD est une organisation politique qui transcende les sectes religieuses. Elle fait partie intégrante de l’opposition national et du système politique et joue un rôle important dans la complémentarité et le renforcement du pays. Le comité central considère l’appel du Ministère de la Justice à dissoudre WAAD comme une étape sérieuse qui met en danger l’activité politique et son avenir. Il considère cet appel comme une suppression supplémentaire d’un ensemble de libertés politique déjà appauvris à Bahreïn.

 

Le Comité central

La société nationale d’action démocratique (WAAD)

8 mars 2017

 
 
 
 
 

Quick Links

Statements      |     News      |     Articles

 
 

All Copyrights Reserved © 2017
National Democratic Action Society

Website Intro